Tendance picturale apparue dans les années 50, le cinétisme éclaire aujourd’hui bon nombre d’objets et d’accessoires. Entre effets d’optique et inspirations artistiques, retour sur une sélection design au look ultra-graphique, à retrouver chez Fleux’.

Si les motifs cinétiques restent indéniablement liés à l’Histoire de l’art, c’est parce qu’ils se réfèrent à des mouvements dont la traduction picturale mêle intemporalité, langage abstrait et puissance graphique. L’intérêt porté par les designers et les marques sur ce type d’ornement semble relever de cette fonction esthétique, comme le manifeste Trine Andersen — designer fondatrice de Ferm Living — à travers ses créations au style généreusement graphique.

Qu’il s’agisse d’un plateau rond, d’une planche à découper ou encore d’un set de tasses à café, la jeune Danoise rend compte d’un design directement emprunté à l’Op Art : de Vasarely à Julio Le Parc, les artistes du mouvement continuent d’inspirer les créateurs contemporains. L’objectif ? Donner du relief à un simple objet du quotidien, lui attribuer une impression de mouvement ou d’exploration plastique tridimensionnelle.

La collection de mugs Basilica surfe notamment sur cette tendance cinétique en ouvrant la voie à des all-overs sérigraphiés qui évoluent vers l’abstraction. Avec son caractère “black and white”, la gamme s’inscrit dans l’habitat comme une vaisselle résolument tendance ; mais la couleur peut aussi s’aligner sur ce credo, comme peuvent en témoigner des coussins géométriques ou les boîtes de jeux Ridley’s.